Presque toute l’œuvre poétique de Fagus peut être lue en ligne – et téléchargée – grâce aux bibliothèques numériques :

Testament de sa vie première (1898) :

- sur Internet Archive
- sur Gallica

Colloque sentimental entre Émile Zola et Fagus (1898) :

- sur Gallica

Ixion (1903)

- sur Gallica

Jeunes Fleurs (1906)

- sur Internet Archive

Aphorismes (1908)

- sur Gallica

La Danse macabre (1920)

- sur Internet Archive
- sur Gallica

Jonchée de fleurs sur le pavé du Roi (1921)

- sur Internet Archive

La Guirlande à l'Épousée (1921)

- sur Internet Archive

Frère Tranquille (1922)

- sur Internet Archive

Clavecin (1926)

- sur Gallica

Frère Tranquille à Elseneur (1932)

- sur Gallica

A quoi s'ajoute une petite rareté, puisqu'elle ne fut imprimée qu'à 14 exemplaires :

Respecte ta main, texte d'une conférence prononcée en 1905 :

- sur Gallica