On m'a souvent parlé par magique anticipation

Rédigé par Grégory Haleux - 16 janvier 2017 22:31

 

 

On m'a souvent parlé par magique anticipation

 

 

On m'a souvent parlé par magique anticipation
Par la porte de derrière toutes les forces
Ruisselantes en questions sur le marbre veiné d'
Or votre silence à genoux se peint péniblement
Je n'en ferai rien qu'une chandelle
Tombée à plat ventre sur la mousse entre
Désordre et désaventure les ruines de mes rêves
L'érection prête à s'évanouir en dedans.

 

 

Classé dans : Textes - Mots clés : aucun - aucun commentaire

J'expirai dans les pantoufles que j'avais

Rédigé par Grégory Haleux - 14 janvier 2017 16:15

 

 

J'expirai dans les pantoufles que j'avais

 

 

J'expirai dans les pantoufles que j'avais
Désignées ce jour où l'on m'avait
Saigné. J'avais bu à la mamelle
De La Belle en fuite sous les murmures
Si futiles d'un docteur Loquet qui poursuivait
Un récit sortant de son jardin il s'
En brûla les pieds se tut et laissa
Couler quelques larmes ça l'arrangeait, Jesus-Christ !

 

 

Classé dans : Textes - Mots clés : aucun - aucun commentaire

Nous avions ouvert les yeux à la morgue

Rédigé par Grégory Haleux - 13 janvier 2017 17:11

 

 

Nous avions ouvert les yeux à la morgue

 

 

Nous avions ouvert les yeux à la morgue.
La conscience occupait l'abdomen d'une cousine
Mal réglée à qui l'on avait prescrit
Des sangsues. Elle en avertit son animal amant
Sur le plancher couché priant est-il possible ?
Cousine Agonie de venir danser telle viande fraîche
Dans la lumière blanche d'un miroir à
Bascule dans le souffle d'un orgue hydraulique.

 

 

Classé dans : Textes - Mots clés : aucun - aucun commentaire

Reprenant mon souffle je découvre la brèche

Rédigé par Grégory Haleux - 12 janvier 2017 16:25

 

 

Reprenant mon souffle je découvre la brèche

 

 

Reprenant mon souffle je découvre la brèche du
Tombeau m'aspirant inconsistant en contractions mille fois
Au lit trop peu tentant ma constance par
Le songe d'une princesse léchant encore mes
Traces de fatigues gravées dans son cœur cruel.
Un mystère toujours occasionné par le désir de
Se trouver à matines méduse affligée tu me
Parles d'amour par quelle bouche d'insomnie !

 

 

Classé dans : Textes - Mots clés : aucun - aucun commentaire

Confiance et Lyris déambulent fantômes probables

Rédigé par Grégory Haleux - 11 janvier 2017 11:12

 

 

Confiance et Lyris déambulent fantômes probables

 

 

Confiance et Lyris déambulent fantômes probables interrompant ma
Méditation à coups de couteau un beau tableau
À l'embouchure de la ville en fol
Amusement au milieu des grenouilles leurs prétendues sœurs
Dont l'une en sacrifice est ouverte irréparable
Je n'ai jamais manqué de m'évanouir !
Sainte Lyris brûle de honte orangée aux lèvres
Plongeons dans un désert pierreux voyez quelle récompense !

 

 

Classé dans : Textes - Mots clés : aucun - aucun commentaire

page 1 sur 64 suivante »

A propos

Blog de Grégory Haleux
contact :
ellipse_et_laps[at]yahoo.com

[lire la fuite]


Catégories

Derniers commentaires

Archives

Mots clés

RSS