Woody Guthrie

Rédigé par Grégory Haleux - 21 novembre 2011

 

 

Woody Guthrie
Encre de Chine. 21 x 29,7 cm.

Classé dans : Dessins - Mots clés : encre de Chine (divers), Woody Guthrie - aucun commentaire

Danse de nuit

Rédigé par Grégory Haleux - 07 novembre 2011

 

 

Danse de nuit
Encre de Chine. 21 x 29,7 cm.

Classé dans : Dessins - Mots clés : encre de Chine (divers) - aucun commentaire

Lego scriptor - Préambule

Rédigé par Grégory Haleux - 06 novembre 2011

Le Poète a écrit le Préambule à son Lego scriptor :

 

Je suis venu ici dans un monde nouveau. J'ai appris des choses neuves. Par exemple, surface peut être compris : sûr, pas frais ; et face, physionomie. Mais pour moi, surface, c'est l'idée géométrique. Il y a en moi deux individus : l'individu ancien, qui était comme un livre, ma vie n'était qu'une pensée. La seconde personne est venue très tard. De ce canevas, de ce plan qu'était ma première idée, on a refait d'autres idées, et l'affaire a évolué, évolué, et le volume a vieilli, a jauni, est resté en place à la bibliothèque. Et d'autres volumes ont été faits, plus nouveaux, nombreux. Et le premier, d'où ils ont été tirés, jure, maintenant, avec les nouveaux. La reliure est plus solide, le papier est meilleur, les caractères sont plus pleins, mais enfin, il donne une idée de vieux, et sa place n'est pas avec les nouveaux. Il faut l'enlever. On en fera ce qu'on voudra. C'est à la personne instruite, au directeur de la bibliothèque, à décider. S'il y a plusieurs directeurs, il y aura des contradictions, l'un voudra disposer d'une façon, l'autre d'une autre. Il faudrait qu'il y en ait un ayant plus de jugement et dirigeant.

 

[in Dr. G. Revault d'Allonnes, L'Affaiblissement intellectuel chez les déments. Librairie Félix Alcan, 1912. p.66]

Classé dans : Le Poète - Mots clés : aucun - aucun commentaire

L'Enfant au chien

Rédigé par Grégory Haleux - 06 novembre 2011

 

 

L'Enfant au chien
Encre de Chine. 14,8 x 10,5 cm.

Classé dans : Dessins - Mots clés : encre de Chine (divers), chiens - aucun commentaire

Douzième entretien avec le Poète

Rédigé par Grégory Haleux - 04 novembre 2011

 

— Comment est faite une rose ?
— Une rose ? ah non, la rose, elle vient dans les jardins, dans les palais. Les dames s'en servent.
— Comment c'est-il fait ?
— Y en a des rouges et blanches.
— Dessinez une rose sur ce papier.
— (Il prend le crayon). Mais il faudrait de l'encre.
— Non, c'est un crayon.
— Il n'y a pas d'encre (Il commence à écrire le mot : Rose).
— N'écrivez pas le mot, dessinez une rose.
— (Il écrit de nouveau le mot. Répétitions de la question : il écrit ainsi cinq fois le mot).
— Non, dessinez-en une.
— Je ne pourrai pas.
Pendant que je redige mes notes, il continue à parler de palais, de fleurs, et à répéter qu'il est arrivé au dernier degré.
— Comment est faite une feuille d'arbre ?
— Ah, les feuilles d'arbre, les voilà (il rit en regardant la fenêtre). Tristes, en ce moment-ci, pleines de neige... Ah, on va manger dans une demi-heure.
— Dessinez ici une tasse à café.
Il entreprend indéfiniment, malgré mes instances, d'écrire le nom, au lieu de dessiner l'objet. Quand enfin, après une dizaine d'explications, il comprend ce que je lui demande, il répond.
— Je ne peux pas. La rose, c'est rouge. La tasse à café, c'est blanc. Et puis c'est rond.

 

[in Dr. G. Revault d'Allonnes, L'Affaiblissement intellectuel chez les déments. Librairie Félix Alcan, 1912. p.243]

Classé dans : Le Poète - Mots clés : aucun - aucun commentaire

Fil Rss des articles

page 1 sur 11 suivante »

A propos

Blog de Grégory Haleux
contact :
ellipse_et_laps[at]yahoo.com

[lire la fuite]


Catégories

Derniers commentaires

Archives

Mots clés

RSS