Divine exactitude : au cinéma plus près de celle

Rédigé par Grégory Haleux - 05 février 2017

 

 

Divine exactitude : au cinéma plus près de celle

 

 

Divine exactitude : au cinéma plus près de celle
Qui s'éloigne en courbe en pleurs puis
Un petit grincement vulgaire comme nuée du matin
J'ai crié sans peine tel un chameau
Condamné à une ode perçant son cœur mort
D'amant en crachin jusqu'au soir
Cœur encore hanté par l'étroite crainte de
S'exposer sous des voûtes prêtes à gronder.

 

 

Classé dans : Textes - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot tqojr ? : 

A propos

Blog de Grégory Haleux
contact :
ellipse_et_laps[at]yahoo.com

[lire la fuite]


Catégories

Derniers commentaires

Archives

Mots clés

RSS