Une promesse de vie surnaturelle ne vaut rien

Rédigé par Grégory Haleux - 23 mai 2017

 

 

Une promesse de vie surnaturelle ne vaut rien

 

 

Une promesse de vie surnaturelle ne vaut rien
Si elle s'écarte du centre anesthésié de
La solitude.
La conversation coulait grasse et pleine —
D'un sens à faire pâmer la folle
Immaculée en excès d'analyse — emplissant son rêve
De perceptions végétales qui s'incarnaient en rameaux
Entés sur le cerveau de Dieu l'enfant
Effervescent en lequel n'empêche ! l'amour pourrissait.

 

 

Classé dans : Textes - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot mupyoa ? : 

A propos

Blog de Grégory Haleux
contact :
ellipse_et_laps[at]yahoo.com

[lire la fuite]


Catégories

Derniers commentaires

Archives

Mots clés

RSS